Cameroun : Trois Lions Indomptables virés par Samuel Eto'o, les prochains sur la liste noire

Redchef
0



Samuel Eto'o est en colère. Il fait un grand ménage au sein de l'instance qu'il préside la FECAFOOT, de même que chez les Lions Indomptables. 

L'on a appris de sources anonymes que le président de la Fecafoot au lendemain de son procès en Espagne a démarré un grand ménage dans la tanière des Lions indomptables En effet, d'après notre source, Samuel Eto'o a retiré Clinton Njie Christian Mougang Bassogog et Harold Moukoudi du groupe WhatsApp des Lions Indomptables.

Ces trois Lions n'avaient plus été appelés dans la tanière depuis la Coupe d'Afrique des Nations et les deux matchs face à l'Algérie comptant pour la qualification au mondial au Qatar en fin d'année. Bernard Tchoutang est un ancien Lion indomptable. Aujourd'hui, il est à la retraite. 

Naja TV lui a fait le plaisir de l'inviter mardi le 14 juin 2022. Au menu des discussions, il y avait le discours musclé de Samuel Eto'o Fils. Bernard Tchoutang estime que c'est une bonne initiative, d'autant plus que le président de la Fecafoot ne veut plus revivre les mêmes choses que de par le passé, où certains joueurs se croyaient intouchables. Bernard Tchoutang a été invité par Jean Bruno Tagne.

 Il a laissé entendre qu'en tant que joueur, Samuel Eto'o Fils et lui même sont passés par des émotions qui ne sont pas du tout plaisantes et qu'ils ne veulent plus, en tant que compatriotes et grands frères, voir arriver. < Moi j'aurais été heureux en tant que joueur d'avoir un président qui tient ce discours. Je ne cite pas les noms, mais il y a deux trois joueurs qui pensent que l'équipe nationale c'est pour eux, ils peuvent tout se permettre. Le président de la Fédération au moment où il parle, il se voit en tant que joueur. » indiquait l'ancien joueur.

Après le ménage du Groupe WhatsApp des Lions Indomptables, Samuel Eto'o aurait à coeur de faire une dissolution complète des clans diverses que forment les joueurs. Ces petits clans parmi les joueurs pourrissent la vie du groupe et cela se ressent sur le terrain. 

L'on se souvient comme si c'était hier des propos très cashs du Capitaine Vincent Aboubakar lors de la dernière Coupe d'Afrique des Nations qui incriminaient ses coéquipiers à la suite de la défaite contre les pharaons en demi-finale de la compétition. 

Une autre altercation entre Eric Maxim Choupo Moting et André Franck Zambo Anguissa a aussi créé des malaises au sein du groupe lors de cette même compétition. Au vu et au su de tous, toutes ces défaillances doivent être gérées pour le bien de l'équipe nationale du Cameroun. Car reconnaissons-le, le sport roi du pays est en souffrance.

Enregistrer un commentaire

0Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Notre site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Lire la suite
Accept !