Mali: une dizaine de civils tués au nord du pays

Rodrigue Kwame
0



Des hommes armés « appartenant à Daech », ont tué 11 civils dans la région de Ménaka, au nord du Mali, d’après un communiqué de la Communauté Touareg Idaksahak. 

 « 11 civils ont été froidement tués par des hommes armés roulant à moto ISIS le 29 juillet 2022 appartenant à Daech », indique le communiqué de la Communauté Touareg Idaksahak ajoutant que les « assaillants ont par la suite pris les voitures des victimes et brûlé d’autres avec leurs animaux dans la zone de Tevolat dans la commune rurale d’Askari, dans la région de Ménaka ». 

 La communauté Idaksahak a appelé une fois de plus « les autorités, les signataires de l’accord pour la Paix et la Réconciliation issu du processus d’Alger et les organisations de défense des droits de l’homme à prendre les mesures nécessaires pour mettre fin à ces crimes de gangs et traduire les auteurs en justice ».

 Ménaka est une ville et une commune du Mali, dans le cercle de Ménaka dans la région de Gao, et le futur chef-lieu de la nouvelle région de Ménaka. Elle fait face aux attaques terroristes depuis plus d’un an.

Enregistrer un commentaire

0Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Notre site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Lire la suite
Accept !